À propos de la bibliothèque de l'abbaye 2021

Heribert Friedl

SANS TITRE (MADE FOR ADMONT), 2007

En 2007, le musée de l'abbaye d'Admont a accueilli l'exposition "Ich fühle was, was du nicht siehst. L'art à comprendre". Dans le cadre de cette exposition, Heribert Friedl a réalisé une intervention subtile dans la salle de la bibliothèque d'Admont.

À propos de la bibliothèque de l'abbaye 2021

La bibliothèque était alors en cours de restauration, mais restait accessible aux visiteurs. L'échafaudage existant a servi à l'artiste d'échafaudage sur lequel des panneaux de support ont été montés. L'œuvre devait fonctionner de manière aussi réduite que possible, adaptée aux conditions du chantier. L'objectif était d'attirer le moins possible l'attention visuelle.

Parfum

Comme dans beaucoup de ses installations, Heribert Friedl ne s'intéressait pas à la consigne visuelle. Il ne s'agissait pas pour lui de ce que l'on voit, mais de ce que l'on sent - le parfum auquel on est livré. Les plaques blanches visuellement "vides" sur l'échafaudage ont été utilisées comme support pour une substance odorante. La substance odorante pouvait être libérée en la frottant.

Une partie du travail consistait aussi en cartes parfumées. Elles étaient imprimées sur leur face dorée avec du parfum. La couleur dorée faisait référence au lieu de l'installation : la bibliothèque baroque de l'abbaye. La carte devait rappeler au visiteur, une fois rentré chez lui, le travail lui-même grâce au parfum et la somptuosité de la pièce grâce à la couleur dorée. Avec la carte, on emportait aussi un morceau d'original.

La substance odorante : l'encens