Revêtement du frère Benoît-5 © Sabine Breitenfuß

Prise d'habit du frère Benoît 2023

Un nouveau novice dans notre monastère ! Lors des vêpres du 10 octobre 2023, Benedek Nemeth a pris l'habit de bénédictin d'Admont.

Prise d'habit du frère Benoît

Mardi 10 octobre 2023

Un nouveau novice dans notre monastère
Lors des vêpres du 10 octobre 2023, Benedek Nemeth a pris l'habit de bénédictin d'Admont. Le novice de 25 ans est originaire de Hongrie. Après son baccalauréat, il a suivi des études techniques. Le désir de devenir bénédictin, l'amour de la langue allemande et la découverte de notre communauté l'ont conduit dans notre abbaye. L'abbé Gerhard a chaleureusement invité les parents, la grand-mère et les frères et sœurs de Benedek Nemeth à revenir régulièrement à Admont. A la fin, il a levé le voile sur l'énigme du nom de couvent du nouveau novice en ces termes : Si quelqu'un peut porter ce nom dès le début, il y a peu de raisons de le changer : Benedek devient frater Benedikt !

Sa lecture de la Bible : "Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, mais c'est moi qui vous ai choisis et établis pour que vous vous leviez et portiez du fruit, et que votre fruit demeure". Jn 15,16

 

Extrait du sermon de l'abbé :
Des livres qui te sont donnés en chemin :
- La Bible : la Parole de Dieu, qu'y a-t-il de plus à commenter ?
- Livre d'heures : Louange à Dieu - notre dialogue quotidien avec Dieu
- la règle de saint Benoît : ancienne et pourtant toujours nouvelle !
- histoire de la maison : tu vis ta vie spirituelle dans un monastère concret où la constance a une importance capitale 

Revêtement du frère Benoît-2 © Sabine Breitenfuß
Revêtement du frère Benoît-3 © Sabine Breitenfuß
Revêtement du frère Benoît-1 © Sabine Breitenfuß
Revêtement du frère Benoît-4 © Sabine Breitenfuß
Revêtement du frère Benoît-5 © Sabine Breitenfuß
Portrait de frater Benedikt © Sabine Breitenfuß
Notre novice se présente

Je vous salue cordialement, je suis fr. Benedikt Nemeth OSB, j'ai 25 ans et je suis le nouveau novice de l'abbaye d'Admont. Je suis originaire de Hongrie, d'Ödenburg, ou comme on dit en hongrois, de Sopron, où j'ai grandi avec mes quatre frères et sœurs. J'ai étudié pendant 12 ans chez les Ursulines à Ödenburg, où j'ai passé mon baccalauréat en 2017. Déjà à l'époque, la question qui me préoccupait était : "Et si j'étais prêtre ? À l'époque, je ne pouvais pas présenter ce souhait à ma famille, c'est pourquoi j'ai encore poursuivi mes études dans une carrière séculière à l'université technique de Budapest. Pendant mes études universitaires, je savais déjà que je voulais changer de vie pour prendre une direction ecclésiastique, mais avant cela, j'ai terminé les études que j'avais commencées, j'ai donc obtenu mon diplôme à la faculté d'ingénierie civile en 2021. À la fin de l'été 2021, j'ai rejoint l'abbaye bénédictine de Tihany, près du lac Balaton, où j'ai vécu pendant deux ans. Peu après, j'ai passé mon examen de langue C1 (niveau proche de la langue maternelle) pour l'allemand auprès de l'ÖSD Institut. Après le noviciat hongrois, j'ai voulu poursuivre mes études de théologie dans une université autrichienne, ce qui n'aurait pas été possible après le noviciat en Hongrie. C'est pour cette raison que j'ai quitté Tihany et que je suis venu à Admont pour pouvoir continuer le mode de vie bénédictin et devenir un bon bénédictin et un prêtre de l'ordre à Admont. Je trouve que les points forts de l'abbaye d'Admont sont exemplaires, en particulier la prière chorale commune, le service pastoral dans les environs et l'éducation au lycée de l'abbaye. À l'avenir, j'aimerais également me joindre à ces activités. Je suis très reconnaissant à la communauté d'Admont de m'avoir accueilli si chaleureusement et de m'avoir permis de commencer officiellement mon noviciat le 10 octobre avec la prise d'habit.

Portrait de frater Benedikt © Sabine Breitenfuß