Passion () © Stiftsgymnasium Admont

Première mondiale de l'oratorio "Marienleben

Point d'orgue musical de l'année du jubilé "950 ans de l'abbaye d'Admont", l'oratorio pour soli, chœur, chœur d'enfants, orchestre et orgue résonnera pour la première fois le dimanche 23 juin 2024 à 19h00.

Première mondiale de l'oratorio "Marienleben" de Franz Zebinger à l'abbatiale d'Admont

Interprètes : Barbara Fink, soprano ; Klaudia Tandl, mezzo-soprano ; Daniel Johannsen, ténor ; Ewald Nagl, baryton ; Gerd Kenda, basse ; Nikolaus Lechthaler, speaker ; chœurs du Stiftsgymnasium Admont, chœur de l'église d'Admont ; ALEA Ensemble, Studio Percussion, Ensemble Admont 950 ; Miriam Zebinger et Thomas Zala, orgue ; direction générale Albert Wonaschütz.

Depuis des années, le compositeur autrichien Franz Zebinger (né en 1946) se consacre principalement à des transpositions musicales de textes médiévaux. Il a ainsi créé en 2016 l'oratorio "Paradiesreise" (Voyage au paradis) sur des textes du mini-poète Hugo von Montfort (création en 2017 à Bruck/Mur) et en 2018 l'oratorio "Die Katze" (création en 2019 à Wildon) en tant que mise en musique de la nouvelle en vers "Von der katzen" de Herrand von Wildon.

L'oratorio "Marienleben", une commande de l'abbaye d'Admont, utilise des passages de l'œuvre du même nom du moine chartreux Frère Philippe. Cette poésie en rimes, créée au début du 14ème siècle dans la chartreuse Seitz (aujourd'hui Žiče en slovène), alors située en basse Styrie, est devenue extrêmement populaire, voire un véritable best-seller médiéval, comme en témoignent les nombreux manuscrits conservés. La bibliothèque de l'abbaye d'Admont en possède également un.

Le compositeur a surtout mis en musique des passages de ce vaste poème (plus de 10 000 vers !) qui décrivent la relation d'amour entre la mère Marie et son fils Jésus. Les événements s'étendent en un arc coloré sur la naissance à Bethléem, Jésus âgé de douze ans dans le temple, les noces de Cana, la douleur de la mère au pied de la croix, la joie de la résurrection de son fils, et enfin l'ascension de Marie au ciel dans l'allégresse et les chants des anges.

Tous les textes seront chantés dans leur version originale en moyen haut allemand. Mais la compréhension n'en souffrira pas, car le speaker Nikolaus Lechthaler fera quasiment office d'interprète simultané avec des transcriptions en allemand actuel.

La composition de l'orchestre est complétée par des instruments tels que l'accordéon, le saxophone, le dulcimer et une riche percussion.

Vers l'événement